mardi 31 mars 2009

Gratter... et gagner

Photobucket



Bon et puis, ce serait bien d'arriver à faire tenir mes notes en moins de cases... ça me manque, les jours où j'avais pas d'idée...

12 commentaires:

Mathilde a dit…

En tous cas je suis très fière de toi : en ce moment il y a une mise à jour quasi quotidienne !
Au nom de ma petite personne et de mes longues journées de bureau : Merci !
; )

Gabriel Siven a dit…

C'est le deuxième effet Simone Veil...

Louna a dit…

Sinon, moi dans ces cas là, je demande à la personne juste à coté de moi de me gratter, plus rapide, plus efficace... Mais chacun ses trucs, il est vrai :]

VriiiineSé a dit…

lol
ouais elle fait encore de l'effet Simone...

Mady a dit…

Arg ce livre est aussi sur ma table de nuit, mais je ne l'ai pas encore lu...ni utilisé ? ;)

Thom a dit…

Une brosse à dos pour ton anniv' ?

zoui a dit…

Haaaaaaa naaaan ignoble le coup de l'endroit qu'on ne peut pas laver
argh, jvais psychoter jusqu'à ma douche de ce soir !!

Romain Ronzeau a dit…

Oh mon dieu, je viens de me rappeler que ce bouquin appartient en fait à ma future belle-maman... euh, mais bon, c'est pas la vraie vie tout ça, hein !! ^^

Louna> ben ouais mais elle dormait (ce serait salaud de la réveiller pour ça... et elle m'aurait dit non)

Thom> Yes ! Bonne idée en plus.

zoui> huhu

Elodie a dit…

Suggestion:
et si, au lieu de passer le bras PAR-DESSUS de l'épaule, tu le passais PAR-DESSOUS, la fameuse zone ne serait-elle pas plus accesible (et accessoirement, plus souvent lavée ^_^ ) ?

Romain Ronzeau a dit…

Ah bah non, bizarrement, je me contorsionne mieux avec le bras au dessus de l'épaule (rapport à la rotation des épaules, je pense...). Mais en fait, la clé de tout ça, c'est que je suis raide comme un piquet.

David a dit…

juste parce que j'aime bien cette manière de se situer dans le quotidien, je me suis abonné au fil RSS... merci!

igolem [Le blog d'igolem] a dit…

C'est certain que t'as plus de chances de crier "C'est bon" en te grattant le dos avec un bouquin de Simone Veil qu'en regardant sa photo.