vendredi 17 mars 2017

Super Wise Guys



Une note dont le thème est très librement inspiré de l'ouvrage Superheroes & Philosophy de Morris et Morris. Je l'avais commencée depuis un moment et j'ai enfin pris le temps de la terminer, c'est parti un peu en sucette en cours de route mais j'avoue que cette dernière scène était particulièrement cathartique à dessiner :)


8 commentaires:

Duncan Idaho a dit…

Tellement vrai :")

Bon, juste, ça serait moins joli à regarder sur grand écran :P

Anonyme a dit…

Bien sympa cette note de blog, drôle et intelligente (je reconnais que ça défoule, rien que de regarder la dernière scène haha) :-)

Anonyme a dit…

Ce n'est tellement pas faux, ce que tu racontes, que les scénaristes sont d'accord avec toi.
De Captain America qui rejoint l'Hydra, à Logan dépressif et proche de la mort, en passant par Batman critiqué pour se passer de loi, la loi d'enregistrement des super-héros de Civil war, ou Superman qui est considéré comme une arme de destruction massive à mettre sous clef, c'est un mouvement initié depuis avant 2001, depuis la défaite du Vietnam dans les comics.
Vertu et pouvoir n'ont rien à voir.
Est-ce que quelques comics suffiraient pour le faire comprendre au public ?
Je pense que Trump (Poutine et Marine) s'en chargeront bien assez tôt.

Romain Ronzeau a dit…

Duncan> Oui pas sûr que le spectacle soit hyper foufou non plus.
Anonyme> merci !
Anonyme 2> Désolé j'avais supprimé ton commentaire par erreur du coup je l'ai reposté moi même :)
Très vrai tout ça ! Je pense qu'au delà de la critique du bien fondé des superhéros, il y a globalement un ras le bol des histoires de superhéros à base de grosses scènes d'action décérébrées, et plus une tendance à revenir vers des thématiques plus "humaines" (et du coup plus intéressantes). La fin de vie chez Logan, l'aventure intérieure dans Legion... je pense vraiment que l'avenir du genre est dans ce type d'histoires, à hauteur d'hommes, qui offrent de vraies réflexions sur la nature humaine et pas juste du beau spectacle avec plusieurs millions d'euros d"effets spéciaux qui claquent.

Rynn a dit…

*_* Ton article parle à mon coeur ! <3

Ce héro existe déjà en quelque sorte. Il est en chacun de nous. A nous de voir si on le laisse s'exprimer ou pas. Parfois, il suffit de montrer l'exemple pour semer des graines d'amour et de tolérance autour de soi.

C'est sûr qu'on aimerait que ça aille plus vite, que ça gagne tout le monde, et que toute injustice disparaisse... mais hélas ça ne semble pas possible actuellement.
Dans le pire des cas, "Anonyme" a raison > Ceux de notre époque devront tirer des leçons d'heures plus sombres (on est d'accord ce n'est pas l'idéal -_-')

Pour accélérer le processus, la représentation est hyper importante, alors si tu as des projets BD là dessus, n'hésite pas ! :D

En tous les cas, merci pour cet article et ce partage ! ^^

Anonyme a dit…

Marrant comme les internautes français, artistes, blancs, de classe moyenne ou supérieure, vivant dans des grandes villes sont majoritairement à gauche et unanimes dans leur rejet (violent!) de Trump.

La sagesse, c'est la pensée unique? Bizarre. De ce que je me rappelle de ces braves philosophes barbus, ils étaient plutôt branchés sur le débat et l'échange des idées. Il n'y a pas si longtemps la liberté d'expression était définie en tant que principe moral fondamental, et non pas comme un droit conditionnel qui doit être réfuté à coups de poings si la personne en face dit des choses qu'on n'aime pas entendre.

L'amour et la tolérance, c'est très bien. Pourquoi si peu d'amour pour les 48% d'américains qui croient en leur président, pourquoi si peu de tolérance pour les millions de français qui suivent Marine Le Pen?

Enfin, bref. Désolé de "polluer" avec ce commentaire qui ne va pas dans le sens du courant. Bonne continuation quand même.

Romain Ronzeau a dit…

Rynn> merci, ça me va droit au coeur également !

Anonyme> Oula, alors, beaucoup de points différents auxquels je ne peux répondre que rapidement faute de temps :

Les internautes français blancs de classe moyenne ou supérieure, j'en connais un PAQUET qui sont de tous bords, à droite comme à gauche. Les artistes sont traditionnellement plus à gauche, sans doute parce que la gauche historiquement s'est davantage intéressée à des questions autour de la culture et à la défense des droits d'auteurs (enfin du moins elle est censée), domaines qui, vous l'avouerez, sont un peu délaissés par la droite et encore plus par l'extrême droite (rien sur la culture dans le programme de MLP). Globalement la culture est la mal aimée d'une bonne partie des partis politiques qui nous représentent, c'est bien dommage, et je ne crois pas avoir exprimé un soutien politique quelconque dans cette petite note.

Ensuite, cette histoire de pensée unique, ça me fait doucement rire. Tout l'objet de la fin de cette note (qui est loin d'être un pamphlet politique hein, je faisais juste une petite remise en contexte sur la fin) est que justement on est dans une époque de la culture du clash où ceux qui prononcent les paroles les plus haineuses, les plus violentes, les plus extrêmes sont aussi ceux qui sont le plus relayés sur les plateaux télés (notamment zemmour mais pas que) Bizarre que ceux qu'on entend le plus soient aussi ceux qui dénoncent une "pensée unique", comme s'ils étaient invisbilisés, alors que ça me semble être plutôt l'inverse.

Je ne crois pas avoir montré la moindre once d'intolérance envers les électeurs de MLP, Trump ou autres dans cette note, mais seulement pour les thèses et les valeurs défendues par ces derniers. Trump représente tout ce que je déteste : un programme ultra réactionnaire, fondé sur le repli sur soi, la xénophobie, un mépris total des questions environnementales (et donc de l'avenir de la planète), un mépris aussi des femmes, des plus précaires, et j'en passe. De l'amour et la tolérance ? Euh ça ira, merci. Ce n'est pas des choses "qu'on n'aime pas entendre", ce sont des idées que je considère comme profondément dangereuses et que je veux combattre.

Pour info, votre commentaire ne "pollue" en rien ici et je suis tout à fait prêt à entendre des opinions divergentes du moment qu'elles sont exprimées avec respect. Pour info j'ai reçu un autre commentaire il y a une semaine que je n'ai pas pu publier pour des raisons évidentes. C'était posté par un certain "J'ai pas envie de gauchos sur mes pages" et le message commençait avec les jolis mots fleuris "bande de gros sacs à merde gauchistes" etc. etc. jusqu'à cette conclusion tout aussi aimable "vous allez disparaître et vous serez traités de traîtres à la France par tous".
Voilà. Qu'une note sur un blog qui se veut léger déclenche une telle violence et de telles insultes dans les propos envers ma propre personne, ça me dépasse un peu.

Coplin a dit…

Huhuhu, j'ai vu ton apparition dans cette note! ^^

http://wertch.blogspot.fr/2017/06/the-anthem.html