vendredi 3 septembre 2010

L"Antre du Presbytère

Suite des Carnets de mariage.

Et un petit avant-propos qui sera rendu inutile par la prochaine note, mais c'est pas idiot de le préciser dès maintenant : quand on se marie à l'Eglise, on doit participer à une préparation religieuse, souvent sous la forme d'une journée ou d'un week-end, où l'on partage avec d'autres futurs mariés et des prêtres de grands débats sur le couple et sur le pourquoi du comment on veut se marier à l'Eglise. C'est, disons le, LE moment le plus FUNKY dans les préparatifs...


Photobucket
Photobucket
Photobucket


Et j'avais raison de rester sur mes gardes ! Mais ceci est une autre histoire...

Bon, j'ai passé du temps sur cette note, d'où le manque de posts cette semaine... mais je me suis bien amusé !

Mon "interprétation" libre de la célèbre Cène est notamment inspirée par l'incroyable "Dernière Cène" de Van de Woestyne que j'avais vue au Musée Groeninge à Bruges, et qui m'avait vraiment marqué. Oui, un peu de culture sur ce blog, ça ne fait pas de mal...

32 commentaires:

ArnaudLR a dit…

Mais pourquoi diable vouloir se marier à l'église lorsqu'on est athée ???

Molly a dit…

Bonjour ! Je n'ai pas trouvé le tableau dont tu parles (et que je ne connais pas), tu as un lien ?

Romain Ronzeau a dit…

Arnaud> ... parce qu'on respecte la croyance de sa promise, tout simplement.

Molly> Bah tiens, c'est bizarre, je viens aussi de faire une recherche Google et pas moyen de le trouver... c'est un tableau de 1927, la Dernière Cène, de Gustav Van de Woestyne... anyone ?

Matt a dit…

C'est une bénédiction (entre une chrétienne et un athée donc) ou tu te fais passer pour un chrétien ?

Mogumee a dit…

Un après-midi et c'est tout ! La chance !! De notre côté il a fallu faire au minimum 10 séances avec uniquement le diacre + un dimanche en compagnie d'autres couples ^^

Anonyme a dit…

Matt > Le mariage reste le même, qu'il soit inclus dans une messe ou dans une bénédiction c'est le même sacrement. Avec mon mari on a choisi la bénédiction parce qu'il est agnostique et donc ne communie pas mais je crois que si on avait voulu on aurait eu une messe. Question de choix, il a eu la gentillesse de s'engager à l'église pour moi, une bénédiction c'était déjà pas mal :-)

Romain > J'espère que tu n'as pas été complètement traumatisé O_o ceci dit c'est quand même dommage de venir avec tant de préjugés, les neuf dixièmes des athées que je connais qui se sont frotté à la préparation au mariage ont trouvé ca chouette.

Romain Ronzeau a dit…

Matt> une bénédiction ! Mais à vrai dire, la paroisse où nous nous sommes mariés ne pratique plus que des bénédictions pour les mariages...

Anonyme> (hreum j'ai du dire ça cinquante fois sur mon blog mais : ) c'est une bd hein, volontairement parodique ! Evidemment que je n'ai pas imaginé voir le château de Dracula en arrivant au Presbytère, ou que je n'ai pas cru voir un Gardien tout droit sorti des Monty Pythons à la porte d'entrée... il me semble que la planche montre justement qu'une fois ce petit stress passé, c'était finalement le royaume des bisounours, ce presbytère.

Bambiii a dit…

MAHAHAHA ! "Mécréant !" Rhooo mais comme nous aussi on se marre bien sur cette note ! Le parrallele parano est délicieux !
Et ta Cène... Chapeau.

Marion a dit…

Trouvé !
Fallait chercher dans le web hollandais et rajouter un E à gustav.
La photo ici : http://www.vlaamsekunstcollectie.be/collection.aspx?p=0848cab7-2776-4648-9003-25957707491a&inv=%220000.GRO1650.I%22
Un peu flippant quand même...

Marion a dit…

ah, et puis aussi traduire "cène" en hollandais, soit Het Laatste Avondmaal (à vos souhaits)

Msieu Sylvain a dit…

Ha ha ha...
et pis la cene "pour de vrai" on se croirait presque dans desperate housewifes

Jérôme a dit…

Hello

Pour le peintre Gustave Van de Woestyne, j'ai trouvé que ça : http://thebelgianartexperience.blogspot.com/2010/04/gustave-van-de-woestyne-msk-gent.html

la Cène est traduite par "the last supper" en anglais.

marion a dit…

une url de streaming que je puisse le mater en accéléré ?
merci

Marion a dit…

ah merde, ignorez mon com du dessus, j'étais pas sur le bon blog !

Arentar a dit…

Merci, c'était super. :]

pierrot a dit…

AH AH AH Ah, c'est énorme!! :')

Noë a dit…

Diable, qu'est-ce qu'elles ont toutes, les lorraines, à vouloir se marier à l'Eglise ?!

...

Enfin, quand ce sera mon tour, j'exige qu'on y joue The Throne Room à l'orgue à la place de la marche nuptiale.

coyote37 a dit…

oui je me disais justement la cène de romain est assez custom ça ressemble pas la "vraie"! en tout cas dans ce post on sent une assurance et une franchise dans le coup de crayon. Bref j'ai le sentiment que t'as encore progresser depuis le temps que je suis tes notes. je kiff!

Mono' Ze Mummy a dit…

Hum... Moi j'dis ils vont faire un truc bien fourbe.

Fait gaffe, il y aura peut-être quelque chose de louche dans ton gâteau de marié ! o_o

Très chouette note. :,)

Agnès a dit…

Un mariage à l'Eglise ce n'est pas juste une bénédiction (même s'il n'y a pas toujours une messe) : le sacrement réside dans l'échange des consentement, que les mariés font eux-même ("oui je veux être ton mari, et toi veux-tu être ma femme"), contrairement à la mairie où c'est l'élu qui marie. Pour que le mariage puisse avoir lieu à l'Eglise, il faut qu'il ait été prononcé à la mairie (le prêtre ou le responsable va donc s'assurer que c'est bien prévu).
Jusqu'à présent, pour pouvoir se marier à l'Eglise, il suffisait qu'un des deux soit baptisé (communion pas exigée si pas de messe). Mais Benoît 16 a changé cette pratique, maintenant il devra être exigé du non-baptisé qu'il commence une préparation au baptême...
Enfin, comme le mariage à l'Eglise est indissoluble, ceux qui ont divorcé ne peuvent pas se remarier à l'Eglise : certains prêtres acceptent de faire avec eux et leurs proche un temps de prière avec bénédiction, et comme il ne s'agit pas d'un mariage, cela a généralement lieu avant la mairie.

luxsword a dit…

J'ignorais qu'un seul baptisé était suffisant, ça me surprend.

GUKA a dit…

Sale gueule le Gandhorf ! ^^
Super note ! ;)

amélie a dit…

ton blog est vraiment super, j'adore ton humour, ça tombe à chaque fois super juste et subtil et tout ça…
voilà voilà ! merci! :))

David a dit…

ben moi aussi, j'ai ri. parce que généralement, ça se voit sur la tronche du gars, ses peurs!

Ralph Rocket a dit…

Heureusement pour toi, tu ne fais pas un mariage traditionnel portugais....Croix-moi c'est un enfer... (2 jours de "fête dont une complète à l'église") et je te parle pas de l'épreuve étouffe-chrétien des repas pendant cette période, si tu as un appétit d'oiseau c'est de la torture :D

Romain Ronzeau a dit…

Merci à tous !

Marion, Jérôme> bien ouej ! Merci :)

Noe> haha l'effet est garanti...

coyote37> merci beaucoup.

luxsword> ah bah si, encore heureux... c'est même très fréquent. Sur cinq mariages auxquels j'ai participé l'année dernière, trois comprenaient un mariage à l'Eglise avec un des deux mariés non croyants.

amélie> merci, c'est encourageant !

David> haha content que ça t'ait fait marrer.

Ralph Rocket> ceci dit, on mange aussi copieusement dans les mariages français !

Ted a dit…

Elle est vraiment bien ta série sur le mariage, merci beaucoup ;)

Charly a dit…

Une demi-journée de préparation simplement ? Mince. Moi on m'a fait subir un Week-end complèt dont une demi journée à nous expliquer pourquoi la religion catholique était supérieure aux autres et pourquoi le mariage homo-sexuel n'est pas possible pour l'église (alors qu'on étaient tous catho et hétro supposés).... le tout expliqué par le père Gollnisch (et oui, le frère de Bruno). Plus 3 scéances de 2à 3 heures avec un diacre ! Tout se perd !

Dubatov a dit…

Très sympa tout ça!
Toutes ces notes se concrétiseront-elles par un album à part (c'est bien parti en tout cas!).

sylvain euriot a dit…

au fait rien à voir et peut etre ça a déja été évoqué, je tiens à présenter mes excuses par avance.
Mais pourquoi cette croix de lorraine ( magnifique symbole d'une rare classe ), la en haut, sur le chapeau de ta page d'accueil ?

Romain Ronzeau a dit…

Dubatov> peut être, j'aimerais bien en tout cas !

sylvain euriot> haha bien joué ! je n'avais jamais réalisé que le "ki" japonais était en fait une référence à la croix lorraine...

NikosKosKos a dit…

Mais sache que tu n'es pas seul.
J'ai vécu EXACTEMENT la même situation lorsque je me suis marié il y a 2 ans. (athée avec la sensation d'inconfort dans les églises)
On dirait que tu racontes mon histoire tellement les similitudes sont fortes !
Chapeau pour la mise en scène, ça donne une idée précise du vécu :)